Aller au contenu principal

La mémoire du territoire s’expose au centre de stockage de la Manche

L’exposition « Détours en Cotentin », dédiée au photographe Gustave Bazire, a été inaugurée le 20 mai dernier. Organisée à l’initiative de l’association « 3 Angles » en partenariat avec la communauté d’agglomération du Cotentin et l’Andra, elle présente 200 vues de l’artiste cherbourgeois exposées sur huit sites de la région, dont le Centre de stockage de la Manche. Un parcours-événement qui conjugue territoire et mémoire. 

Le château des Ravalet à Cherbourg, Barfleur, le manoir du Tourp à Omonville-La-Rogue, le Centre de stockage de l’Andra à Digulleville… Dans le cadre d’une même exposition, huit sites au total présentent au public des clichés de Gustave Bazire, photographe cherbourgeois, réalisés entre 1920 et 1940. 

Ces huit points d’étapes constituent non seulement un parcours photographique passionnant d’est en ouest à travers le nord Cotentin, ils offrent aussi une mémoire et une représentation du territoire en avance sur son temps.

« Au fur et à mesure du montage du projet, nous nous sommes aperçus que le fonds photographique de Gustave Bazire portait sur les communes voisines de Cherbourg et qu’à son époque, il avait “cartographié” le territoire à l’échelle de l’agglomération actuelle. Nous avons donc présenté notre projet à la Ville de Cherbourg et à la communauté d’agglomération du Cotentin qui nous ont apporté leur soutien. »

Norbert Hardy, président de l’association « 3 Angles »

Des lieux et des hommes

Les différents sites exposent des vues propres à chaque secteur géographique, avec des sujets qui allient les hommes et les paysages. « Sur chaque lieu, on trouve une résonance entre les personnages, la géographie et l’activité. Gustave Bazire, photographe “humaniste”, met en scène des paysans, des personnages emblématiques de la région, comme le vieux pêcheur d’Herqueville, le père Brumant. » 

Au centre de stockage de l’Andra sont présentées des photographies des côtes de La Hague toutes proches, ainsi que des sujets évoquant l’activité industrielle : une carrière, un train, un « véhicule photographique » de l’époque… 

Dates et renseignements : www.expo-cotentin.fr

Interview de Jean-Louis Valentin, président de la communauté d’agglomération du Cotentin

Pour quelles raisons l’agglomération du Cotentin soutient ce projet ?

À une époque où il était rare de voir un photographe conjuguer activité commerciale et démarche artistique, Gustave Bazire a agi comme un précurseur. Amoureux de nos paysages, il a parcouru le territoire et il a esquissé, sans le savoir, la cartographie du Cotentin à l’échelle de notre communauté d’agglomération actuelle. Ainsi, il a été tout naturel d’accompagner l’association 3 Angles, à l’origine de ce projet, pour ce premier événement culturel que nous portons sur l’ensemble de notre territoire.

Quel intérêt présente-t-il pour les habitants du nord Cotentin ?

À travers son objectif, Gustave Bazire a su capturer la vie et l’environnement des habitants des villes et des campagnes à la première moitié du XXe siècle. En dressant le portrait d’une époque, il nous livre un témoignage impressionnant sur la richesse du Cotentin, son passé, son histoire mais aussi nos racines. Un message qui trouve tout son sens à l’heure où notre collectivité souhaite affirmer son identité singulière.

Pourquoi avoir choisi plusieurs lieux d’exposition et plusieurs thématiques photographiques ?

À travers ses clichés des rues de Cherbourg, de son port, des paysages de la Hague, du Val-de-Saire ou du bocage valognais, Gustave Bazire a capturé une grande variété de sujets en utilisant différentes techniques photographiques. Ainsi, l’idée d’une exposition itinérante à travers huit lieux emblématiques du Cotentin, s’est imposée naturellement. Ce parcours se conçoit alors comme une invitation pour le public à un voyage dans le temps à travers l’objectif de Gustave Bazire.

Pour aller plus loin… un ouvrage financé par l’association sera édité, également parrainé par l’Andra. Toutes ces actions s’inscrivent dans le domaine de la transmission de la mémoire et la sauvegarde du patrimoine de la charte des parrainages de l’Agence.

Partager cette page